Projets à usage professionnel

Paris 11ème - Sté de Post-production cinématographique

Accueil

C'est dans une ancienne usine d'étain, que cette société a trouvé ses marques. Ce lieu devait à la fois conserver son âme et insuffler un vent de modernisme identitaire à sa nouvelle vocation. L'accueil, visible depuis la rue sert à la fois de vitrine et de salon de détente. Certains rendez-vous s'y déroulent, en dehors des salles de travail, offrant ainsi aux occupants ponctuels un espace plus chaleureux et conviviale, propice à l'échange. Parquet en chêne brut teint et vitrifié, Canapé Days Forum de Robin Day (Habitat), Applique murale Araignées 7 bras de Serge Mouille (Serge Mouille édition), gravures de Thierry Lagarde.

Circulation

Passé l'accueil principal, une zone de circulation dessert à la fois les 5 salles de travail, la cuisine et un patio mis en valeur grâce à la grande ouverture conçue comme un cadre de tableau. Des expositions temporaires y sont organisées. Elles animent et apportent inspiration et détente dans cette société qui demeure avant tout un lieu de créativité. Un puis de lumière permet d'éclairer naturellement l'espace cuisine situé juste en dessous. Bar des années 30 chiné, banc d'école recouvert d'un tissu Wax, Piano (collection privée), vase noir (Fleux)

Salles son

Les salles son, conçues pour des raisons d'isolation phonique selon le principe de la boite dans la boite, offrent intimité et recueillement indispensable à une écoute attentive et une création sonore favorisée. Chaque salle propose le même code couleur inspiré des oeuvres intégrées de Vasarely. Peinture Unikalo et Guittet. Sol en Sisal de couleur prune (Udirev). Table et console réalisées sur mesure par Téïva Bodereau (DAD Architecture), Lampes Signal (Jielde) et Tisio (Artemide), Siège Aeron de Bill Stumpf et Don Chadwick (Herman Miller), canapé Prune (Habitat), table basse Quadra de Vuarnesson (Sculpture jeux)

Patio

Une partie de la verrière a été supprimée afin de créer un patio végétalisé à ciel ouvert. Ce petit coin de verdure, à l'abris des regards indiscrets, offre un coin de détente, reposant et rafraichissant en plein centre de Paris. Sol en Mélèze de Sibérie (Tible Dumont & Fils), Par-vue sur mesure (DAD Architecture),Tabourets Eléphant de Sori Yanagi (Vitra) et canapé Tokyo Pop de Tokujin Yoshioka (Driade)

Salle image

Deux salles images ont été créées avec vue sur Patio. Des rideaux occultants permettent de les immerger dans l'obscurité pour une visibilité optimale. Table et console de Téïva Bodereau (DAD Architecture), Sièges Aeron de Bill Stumpf et Don Chadwick (Herman Miller), Canapé Met de Piero Lissoni (Cassina), lampes Isamu Noguchi (Sentou) et Tolomeo (Artemide), coussins (Sentou), Tapis (Ikéa)

Espace cuisine

Conservation et Mise en lumière des matériaux de construction originel du lieu: les pierres ont été brossées et re-jointées, les briques nettoyées et huilées. Au sol, un caillebotis de chêne et de grès noir a été réalisé. L'escalier trouvé sur le site à été réadapté, décapé et huilé. Chaise pliante Habitat.

Vous avez un projet ?

Paris 18ème - Salon de beauté social

Devanture

C'est dans un ancien magasin d'électro-ménagers que le premier salon Joséphine a vu le jour. Situé dans le quartier de la Goutte D'Or, ce salon social devait être visible de tous tout en conservant son intimité intérieur indispensable à l'accueil de ces nombreuses femmes précarisées et fragilisées. Conception vitrine Haltmann & Jitters

Intérieur

Mini Budget pour un grand projet: Ce salon pas tout à fait comme les autres devait comprendre sept espaces distinct identifiables par une couleur positive ou intimiste. L'accueil et l'espace coupe unifié permettent de maintenir un dialogue rassurant entre bénévoles et clientes. Pour des raisons économiques, les sols et plafonds ont du être conservés. Canapé ancien chiné. Table basse Dito (Habitat), en arrière plan chaises Tom Vac de Ron Arad chinées. Introduire de beaux objets, des couleurs chatoyantes, créer une atmosphère chaleureuse et soignée encourage ainsi chaque femme à aspirer à une vie plus harmonieuse et méritée.

Intérieur 2

Le bloc central peint en rose "Joséphine" abrite la réserve ainsi qu'un vestiaire. Il permet également de gérer la circulation dans l'espace et de proposer à celles qui le souhaitent d'avantage d'intimité souvent nécessaire lors des premiers rendez-vous. Il offre enfin un support d'accrochage permettant à des artistes solidaires d'apporter leur soutien en embellissant le lieu.

Espace shampoing

L'espace shampoing et couleur a du être implanté sur une estrade afin d'y installer le technique. Les menuiseries réalisées sur mesure permettent d'y ranger les produits en cours d'utilisation, les serviettes et autres accessoires. Des plans coordonnés accueillent les clients en cours de soin. Le papier peint Mademoiselle de chez Elitis rend hommage aux femmes. Le sol en PVC sombre Expona Design (Objectfloor) évoque les ondes de l'eau. Bacs et casques proviennent d'un donateur. Fauteuils Louis Ghost sérigraphiés (Kartell) chinés. Pour en voir et savoir plus sur le salon josephinebeaute.fr

Vous avez un projet ?